> Réforme du régime social des auteurs : l’urgence de la concertation

> 27 juin

DÉBUT DE LA CONCERTATION PROMISE SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME SOCIAL DES AUTEURS

Suite à la réunion du 21 juin qui n’avait apporté aucune réponse concrète à nos interrogations et demandes, mais avait conclu sur la nécessité d’une concertation urgente sur l’ensemble des sujets, la ministre de la Culture, avec son cabinet et ses services, mais sans représentants des affaires sociales, a reçu une vingtaine de représentants des organisations d’artistes auteurs le 26 juin.

La ministre a rappelé l’ensemble des sujets techniques ou politiques sur lesquels ce travail de concertation et de négociation devrait porter dans les toutes prochaines semaines, se fixant le mois d’octobre pour arrêter l’ensemble des décisions, et regrettant qu’il n’y ait eu aucune discussion possible avec l’Etat sur ces sujets depuis cinq ans.

Chacune des organisations a pu exprimer, ou plutôt réexprimer, ses principales inquiétudes et attentes, au regard d’un calendrier désormais extrêmement serré et d’une absence de préparation réelle des services qui seront en charge de la mise en oeuvre des réformes au 1er janvier 2019.

Nous avons notamment appelé à la nécessité d’un discours politique et volontariste sur le maintien, le renforcement et la modernisation d’un régime spécifique des artistes auteurs et d’un arbitrage au plus haut niveau sur ces questions, et demandé à envisager l’éventualité d’un report de tout ou partie des mesures programmées s’il s’avère que les garanties ne sont pas suffisantes pour une mise en oeuvre au 1er janvier 2019. Le Syndicat National de l’Edition, également présent à cette réunion, a apporté son soutien plein et entier à l’ensemble de nos revendications.

Un calendrier de réunions nous a été communiqué par Claire Guillemain, conseillère auprès de Françoise Nyssen pour les affaires sociales. Elles se tiendront tous les 15 jours jusqu’en octobre et cette fois-ci en présence des représentants de la Direction de la Sécurité Sociale et de l’ACOSS (Agence centrale des organismes de sécurité sociale).

Nos organisations restent plus que jamais mobilisées.

Le Conseil Permanent des écrivains
ADAGP, ATLF, La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, Cose Calcre, EAT, La Maison de Poésie, Pen Club, SACD, SACEM, SAIF, SCA, SCAM, SELF, SGDL, SNAC, Union des poètes et Cie, UNPI, UPP.

Télécharger le communiqué


04/09/2018 > Photojournalisme : un état des lieux toujours aussi inquiétant

07/07/2018 > Proposition de directive droit d’auteur : le Parlement européen rejette le texte de la commission JURI

03/07/2018 > Courrier à l’attention des députés européens

28/06/2018 > Appel d’urgence à tous les créateurs de la CISAC dans le monde : montrez votre soutien aux nouvelles règles européennes du droit d’auteur. Le monde regarde l’Europe.

27/06/2018 > Réforme du régime social des auteurs : l’urgence de la concertation

22/06/2018 > Réforme du régime social des artistes auteurs : pas sans nous !

21/06/2018 > ARTISTES, CRÉATEURS, AGISSONS ENSEMBLE, MAINTENANT, POUR DÉFENDRE LE DROIT D’AUTEUR !

26/04/2018 > Hommage à Abbas, photographe de l’Agence Magnum

15/03/2018 > Les auteurs en colère proposent des États généraux du Livre

27/02/2018 > Hommage à Laurent Troude

SAIF (Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe) — Siège social 82, rue de la Victoire, 75009 Paris — Directeur de publication : Olivier Brillanceau — nous contacter
— RCS Paris : D 422 280 255 — Numéro TVA intracommunautaire : FR 19422280255
Création graphique : collectif Au fond à gauche — motorisé par SPIP — hébergé chez OVH — Tous droits réservés.

Avertissement : ce site Web comporte des informations nominatives concernant notamment les sociétaires de la SAIF. Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant en ligne sur ce site. Ce droit s’exerce auprès du gérant, Monsieur Olivier Brillanceau.